Les chaines de langue

Faire très attention à vérifier que chaque phrase est correctement
écrite (bon français, texte clair et compréhensible, mots bien
choisis, pas de jargon, etc) et bien découpée (notamment s’il y a des
variables à insérer dans la phrase, ou des ponctuations).

Par exemple pour dire "Il y a 3 articles" on écrira dans un script :
_T('il_y_a_n_articles', array('n' => 3))
et dans un fichier de langue : 'il_y_a_n_articles' => 'Il y a @n@ articles'

et pas _T('il_y_a').' '.$n.' '._T('articles')

C’est important car dans d’autres langues la structure de la phrase ne
suit pas forcément la structure française (exemple, pas pertinent mais pour voir l’idée : "El numero de articulos es 3").

Quand la chaîne contient des trucs du genre "<p>" ou "<i>", il faut les mettre dans le code et pas dans la chaine de langue (dans la mesure du possible).

S’il y a plusieurs paragraphes éclater en plusieurs chaînes.

Enfin mettre dans le module

  • ’ecrire’ ce qui correspond à l’espace privé,
  • dans "public" ce qui correspond à l’espace public,
  • et dans ’spip’ ce qui peut servir dans les deux espaces.

Les contenu de ces modules sont consultables ici

Pour appliquer un filtre sur une chaîne de langue dans un squelette :
[(#VAL{:lachaine:}|lefiltre)]

, par Jacques